PAS A PAS. Peinture à l'huile, pastel sec, graphite

Ria bretonne

 

Le phare de Doëlan

Huile sur toile.  70 x 50 cm.

 

Doëlan est un petit port de pêche situé au fond d'une ria, près de Lorient.
J'avais déjà barbouillé ce coin à mes débuts. Peinture évidemment disparue mais j'avais gardé une photo.
J'ai décidé de reprendre ce site en m'inspirant des vues suivantes (dont mon premier essai).

doeldoc


J'ai commencé par enduire la toile de plusieurs couches fines de Gesso pour éviter les petits amas de pigments.
J'imagine un éclairage matinal afin que la lumière vienne de derrière le phare et éclaire la côte en face.
Le ciel :
Bleu primaire, bleu céruléum et bleu phtalo. Blanc
Plus pâle vers le bas.
Large brosse plate puis pinceau éventail.
Nuages :
Blanc, bleu phtalo, violet, rouge primaire,Terre de Sienne.

Dilution : huile d’œillette et essence de térébenthine 50/50

DOEL02

La côte
Je n'ai pas trop respecté les différentes maisons...
La végétation :
Base : Terre verte. Vert anglais,vert primaire.
         Jaune, Terre de Sienne, bleu phtalo, bleu outremer, gris de payne violet.
Les maisons : blanc, rouge, gris de Payne,bleu primaire.
Même dilution que précédemment.
Je pense rosir les façades exposées à la lumière.

L'eau est ses reflets :(grisaille)
Je pose d'abord les valeurs pour bien cerner les reflets. Quand ce sera sec, je passerai à la couleur.
Dilution :  huile d’œillette 1/3 essence de térébenthine 2/3 pour permettre la couche suivante.

DOEL03

J'ai d'abord repris la côte, en face que je trouvais nulle. Mais, bon, je trouve que ce n'est pas encore terrible.
Le phare.
Pas facile les symétries !
Vert clair ; touche de vert oxyde de chrome pour le sombre.
Blanc ; touche de bleu primaire pour l'ombre. Rouge côté reflets soleil.
La végétation.
Je pense que j'ai utilisé tous les verts de ma boîte ! 
Jaune pâle et jaune moyen.
Terre de Sienne et violet.
medium : toujours 50/50.

DOEL04

 J'ai affiné la partie haute autour du phare.
La difficulté était de faire apparaitre les différents plans et de distinguer les arbres afin d'éviter un amas touffu.
J'ai donc utilisé différentes nuances de verts avec des jaunes pour les modifier et éclaircir.
Terre de Sienne et violet ont permis d'assombrir.
En ce qui concerne les murs, j'ai appliqué des petites touches pour faire apparaitre les pierres sur le fond gris, non sec. Terre se Sienne brûlée et touches de rouge ou de gris de Payne. Pour terminer, toutes petites touches aléatoires de blanc.

DOEL05

J'ai continué dans le même secteur : rochers et végétation.
Rochers.
Il fallait mettre en évidence les blocs irréguliers d'apparence souvent fragmentée, les fentes entre blocs et le relief.
Et puis leur apparence varie :  le granit bien visible est parfois altéré, comme s'il était rouillé.
D'autre part faire apparaitre la ligne sombre indiquant le niveau moyen de la haute mer et puis les algues.
Pour le granit, j'ai utilisé du blanc que l'ai taché par des touches de gris de Payne+blanc. Son aspect jaunâtre : ocre jaune + rouge primaire puis quelques touches de carmin+Terre de Sienne..
Relief, fentes : gris de Payne ; bleu marine ; violet ; Terre de Sienne brûlée.
Les algues : carmin + vert anglais + une trace de gris de Payne .
Végétation au-dessus.
Vers le gauche, j'ai souhaité rappelé les ajoncs en fleur. Vers le droite, simplement de l'herbe.
Outre les verts, j'ai utilisé des mélanges proches de l'aspect jaunâtre des rochers.

DOEL06A

Le premier plan veut évoquer les bruyères bretonnes. J'ai tenté de le rendre plus lumineux par rapport à la partie droite plus ou moins à l'ombre.

Bruyère : carmin, violet,blanc.
J'ai repris une fois encore tout le reste (à part l'eau) pour éclaircir l'arrière-plan -au soleil- et ombrer les roches sous le phare.

DOEL07

 

L'eau et les reflets

Sur la grisaille j'étale au pinceau éventail la couleur dominante des différents secteurs. Le mélange est presque liquide (huile + térébenthine 50/50). Par endroit j'ai trouvé qu'il était trop couvrant donc j'ai essuyé avec un sopalin.
Cette couleur n'est donc pas altérée par un ajout d'un autre pigment. Sa valeur dépend de celle de la grisaille.
Ensuite avec un pinceau fin tenu le plus penché possible par rapport à la toile je marque les clairs (sur les clairs de la grisaille) et les sombres (sur les sombres).

DOEL08

 

DOEL08A


Je termine cette zone. Couleur uniforme (peinture diluée) puis touches foncées ou claires.
La limite avec les rochers, sous le phare m'a causé quelques soucis. J'ai jonglé avec Terre d'Ombre, Terre de Sienne, Terre verte, etc ce qui évidemment donne plutôt du gris... qu'il faut un peu colorer.


Les mises au point
La côte du côté du phare rouge qui ne me plaisait toujours pas. J'ai un peu déboisé et esquissé des arbres. Par question d'être précis car c'est au loin mais éviter quand même le fouillis !
J'ai aussi précisé les maisons de droite qu j'avais rajoutées n'importe comment.
Mes rajout de zones claires m'ont valu de nouveaux reflets dans l'eau.

Le premier plan
Jj'ai accentué un peu les rouges (carmin pur  ou carmin + blanc) et
donné des ombres à la verdure. Mais modérément pour ne pas donner trop d'importance à cette zone.
Je trouvais un peu jaunes les rochers à droite. J'ai promené une brosse plate avec Terre d'Ombre et/ou ocre et/ou bleu outremer, les pigments s'accrochant un peu aléatoirement.
Le phare
Il était plus large en haut qu'en bas ! J'ai à peu près arrangé ça. Après bien des hésitation, j'ai peint les inscriptions.
J'en ai profité pour revoir une peu la verdure dans le secteur.

Ce qui donne au final :

DoëlanPH

 

Posté par jcc35 à 18:59 - - Commentaires [1]
Tags : , , , , , ,