Fin d'été

 

Fn d'été : les couleurs se ramassent au pinceau !

 

Huile sur toile.

46 x 33 cm

 

aut01

aut02

aut03

aut04

aut05

 aut06

 

fin d'été

 

Posté par jcc35 à 17:32 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,

CELIANE

 

CELIANE

 

Portrait d'après la photo suivante :

Celiane_1_modele_grand

 

UN GRAND MERCI A CELIANE ET A ANTOINE SON PAPA


Portrait réalisé sur toile 24 x 30 cm

Le cadrage est donc modifié.

La toile est enduite de plusieurs couches fines de Gesso afin d'atténuer au maximum le grain.

 

L'esquisse

Elle est réalisée au crayon de couleur noir.

Contrairement aux crayons courants (graphite) les traces qu'ils peuvent laisser en peignant sont tout à fait négligeables.

Bien évidemment, il faut être très léger dans le tracé !

La photo ne rend donc pas nettement chaque élément des tracés et emplacements d'ombres.

celiane01

La grisaille

Cette étape permet de réaliser le modelé des formes en posant les valeurs (du plus sombre au plus clair).

Le plus clair étant laissé sans peinture puisque le fond est blanc.

A l'origine la grisaille était le verdaccio (noir, ocre jaune et terre verte) mais d'autres couleurs ont été utilisées par les Maîtres.

J'ai choisi pour ce portrait de la Terre de Sienne brûlé avec une touche de noir de Mars. Aucun ajout de blanc.

Pour le vêtement je n'ai utilisé que du gris de Payne.

Pour l'appliquer, je me suis inspiré de la technique du dry brush

J'ai utilisé un pinceau fin, une brosse plate et des coton-tiges.

La peinture était très diluée (2/3 de térébenthine, 1/3 d'huile d’œillette)

 

celiane03

 Le fond

Là, pas de grisaille !

Peinture "au feeling".

D'abord au pinceau.

La plupart des coloris sont issus de mélanges :

Bleu céruléum, bleu de Prusse, Terre d'Ombre brûlée, ocre jaune, vert moyen, violet, gris de Payne. Pas de blanc.

Une fois peint, j'ai utilisé un pinceau bien sec pour estomper les traces et les passages d'un ton à l'autre afin de donner à l'arrière-plan une impression de flou.

 

celiane04

 

 Les cheveux

La photo modèle ne donnant aucune indication sur leur couleur, j'ai laissé libre cours à mon inspiration.

Au vu des reflets, j'ai évité les cheveux bruns..... (!)

J'ai d'abord passé sur les parties claires une peinture obtenue à partir de

Terre de Sienne naturelle,jaune de cadmium et orange.

Ensuite, j'ai peint les parties sombres.

Terre de Sienne brûlée, Terre d'ombre brûlée, Brun Van Dyck. Ajout de bleu de céruléum et de vert.

celiane06

 Il faut se résoudre à "attaquer" la carnation. C'est ce que je trouve le plus difficile et qui ne me satisfait jamais !...

La carnation
Cette fois-ci je vais utiliser :
ocre jaune, rouge de cadmium clair, jaune de cadmium, Terre de Sienne brûlée et du bleu pour ombrer en cas de besoin.
Pas question d'utiliser du blanc qui, additionné à ma "sauce" la ternirait. Quant au banc et rouge... n'en parlons pas !
Le clair sera donné par la transparence de la peinture sur le fond blanc.


Peinture diluée comme pour la grisaille mais un peu plus riche en huile (gras sur maigre...)


Voici, en gros, ce que ça donne en cours de travail (cliquer pour observer)

 

celiane07det

 

Les yeux. Les lunettes. Le regard

Voilà qui est essentiel dans un portrait. Les yeux et le regard....


J'ai opté pour des yeux bruns en utilisant du Brun Van Dick additionné pour la pupille de bleu et d'une pointe de rouge..
La pupille étant fort dilatée, je n'ai pas tenu compte des stries de l'iris


Pour le blanc de l’œil, j'ai utilisé du bleu avec une touche de brun, le tout fort dilué pour l'appliquer.

En ce qui concerne les lunettes j'ai commencé par peindre les bords blancs à l'acrylique (pour un séchage rapide !) avant même de peindre les yeux.
Montures : brun Van Dick
Les ombres des lunettes sont peintes avec le mélange utilisé pour la carnation mais en ajoutant un peu plus de Trerre de Sienne et de bleu.

Les oreilles.
Comme la carnation mais avec un peu plus de rouge, surtout pour les parties sombres.

celiane09

 Problèmes rencontrés.

 La grisaille est insuffisamment sèche et a tendance à disparaitre si on insiste un peu en peignant d'où de petites taches claires.

 Le grain de la toile que je voulais "supprimer" par le Gesso est encore apparent par endroit. Une autre couche de Gesso aurait été nécessaire.

Tout cela fait que la peinture semble tachée ou sale par endroit.

 

celiane10

 

 J'ai essayé d'atténuer un peu les irrégularités et d'améliorer les fondus.

Mais il faudra attendre que ce soit sec pour rendre présentables ces parties disgracieuses.

 

D'autre part, à l'aide d'une petite brosse sèche, j'ai repassé sur les parties qui doivent être les plus claire afin que le fond blanc apparaisse mieux -mais sans aller jusqu'au blanc-

J'ai également repassé sur les parties les plus sombres pour accentuer le relief.

celiane11

  Reprise du visage avec un léger glacis basé sur

Terre de Sienne naturelle

Terre de Sienne brûlée

Rouge de cadmium.

Les proportions variant selon la luminosité voulue..

Couche diluée, très mince de manière à bien laisser la luminosité du fond blanc dans les parties claires.

Ce glacis a permis d'atténuer les irrégularités et les défauts notés précédemmemnt.

J'ai également esquissé les "cheveux fous". Le fond sombre pose problème.

La suite dès que possible...

 

celiane12

 DERNIÈRE (?) SÉANCE !

Le vêtement

Glacis à base de gris de Payne et de Bleu Océan (Lefranc)

Blanc de Titane pour le "sous-vêtement".

 

Mèche de "cheveux fous" rehaussés par un mélange d'ocre jaune et de jaune citron.

Une fois bien sec et après un moment, je verrai s'il faut faire quelques retouches....

Voilà donc Céliane au plus près de la photo modèle selon le projet.

 

celiane13

 


 

Posté par jcc35 à 18:28 - - Commentaires [3]
Tags : , ,

DOUBLE PORTRAIT AUX CRAYONS

 

DOUBLE PORTRAIT AUX CRAYONS

 

 

Papier dessin grain fin. Format 40 x 30 cm

Crayons HB  B2  B4  B7  B8

Critérium

Gomme mie de pain.

 

L'esquisse

Faite au crtérium, mine HB

dp01

 

Les cheveux

Crayon HB pour les parties claires, B4 et B7 pour les plus foncées.

Début du visage

Crayon HB uniquement pour pouvoir corriger plus facilement.

 

dp02

 

Les cheveux. Finition.

Crayon HB pour les parties claires, B7 et B8 pour les plus foncées. Critérium pour faire apparaitre les cheveux fins.

 

Le front et les yeux.

Crayon Hb pour le front et les parties claires près des yeux.

Crayon 8B pour les yeux. Netteté des contour au critérium.

dp03

 

 

 

 Finition du visage du bébé.

Crayon HB pour les parties claires, B7 et B8 pour les plus foncées. Critérium.

Renforcement des parties foncées du visage au crayon 3B et légère estompe (au coton à démaquiller) si nécessaire.

Renforcement des parties foncées des cheveux te de la bouche au crayon 8B.

 

dp04

 Travail similaire :

Dessin des mèches. Repérage des parties sombres. Fins cheveux fous.

 

thiju05

 Visage de la fillette.

crayons HB et b7 pour les parties très sombres.

thiju09

Retouche des visages.

Affinements des paries claires avec la gomme mie de pain.

Si nécessaire, estompe à l'aide d'un coton tige.

B9 pour les noirs.

Vêtements et "literie" : essentillement crayons HB sans estompe.

 

thiju10

Potraits terminés.

 

 

 

RÊVEUSE

 

RÊVEUSE

 

Portrait sur toile 30 x 24 cm

 

pe01

pe02

pe03

jpe04

pe06

 

ju06

 

ju07

 

ju08

 Dernières retouches pour terminer.

 

Reveuse

 

Posté par jcc35 à 21:47 - - Commentaires [3]

Premier sourire

 

PREMIER SOURIRE

 

Portrait à l'huile sur toile au format 30 x 25 cm

Enduit au Gesso de couches fines.

Esquisse au crayon de couleur

thi01

 

 

PREMIERE ETAPE

Grisaille

Passée très diluée en couche très mince à l'aide d'un pinceau très peu chargé en peinture de manière à ne pas laisser des "grains" de pigment.

Le pinceau est essuyé légèrement avant de lepasser.

Une brosse à poils durs permet d'estomper pour rendre les effets de modelé.

Blanc de zinc + noir de mars : obtention du gris.

Ajout de Terre de Sienne brûlée (cheveux)

Ajout de Terre de Sienne Brûlée, d'ocre jaune et de rouge pour la carnation.

 

thi02

 

thi03

 

 

thi04

LE FOND ET LES VETEMENTS

thi05

 Les cheveux

Brun Van Dyck. Terre de Sienne brûlée. Terre de Sienne naturelle. Bleu de céruléum. Rouge de cadmium.

thi06

LE VISAGE

Glacis définitif en couche très fine.

Couleurs employées :

Trerre de Sienne brûlée.

Orange.

Ocre jaune

Blanc de zinc avec une touche du mélange précédent pour les parties très claires. (Jamais de blanc pur)

Ajout de brun van dick pour les ombres les plus foncées.

premiersourirePortrait terminé.

 

Posté par jcc35 à 12:01 - - Commentaires [1]
Tags : , , ,

LE MOULIN D'ACIGNE

 

LE MOULIN D'ACIGNÉ

 

Cette toile a obtenu le Prix du Public au 12ème Concours de Peinture des Longs Prés à Rennes.

Huile sur toile 25P  81 x 60 cm

 

moulin01

 

moulin02

 

moulin03

 

moulin04

 

moulin05

 Mise en place des valeurs et des reflets à l'aide d'une grisaille.

moulin06

 Travail sur le muret de gauche

moulin07

 Détails sur les deux bâtiments (fenêtres, ombres).

Luminosité accentuée vers le bas (reflets de la lumière venant de l'eau)

Détails de la passerelle

moulin08

Premiers reflets...

moulin09

 Les reflets principaux...

 

moulin10

moulin11

 Quelques corrections et retouches pour terminer.

 

moulinacigné

 

CALME

 

CALME

 

Huile sur panneau de médium. 55 x 33 cm

Evocation du Golfe du Morbihan au petit matin.

 

Panneau enduit de Gesso et poncé.

Première couche très fluide. La clarté est donnée par le blanc du support.

calme01

Reprise de  la brume et de la côte

 

calme02

 Second glacis sur la brume. Précision de la côte et de son reflet.

Peinture des bateaux (sans les mats)

 

 

calme03

 

calme04

Voici terminé.

 

calme

 

Posté par jcc35 à 17:48 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , , ,

OCRES DE PROVENCE

 

LES OCRES DE PROVENCE

 

Huile sur carton entoilé 41 x 33 cm

Enduit de Gesso.

Paysage inspiré par les maisons de Roussilon et le village de Gordes.

 

L'ESQUISSE

 

 

ocres01

 

LA GRISAILLE

Je vais poursuivre mes expérimentations en matière de grisaille et poser de ce fait les valeurs (luminosité, ombres)

Me référant aux maîtres en la matière, je vais utiliser

Le verdaccio (trerre verte, ocre jaune, gris de Payne) pour la végétation

Terre de Sienne et selon la valeur Terre d'Ombre

Terre de Sienne et ocre jaune pour les très clairs des maisons

Pour le ciel j'utiliserais du gris de Payne.

Pour le paysage lointain, un mélange de violet et de bleu céruléum.

 

Comme d'habitude pas de blanc (qui affadit les couleurs) et pas de noir.

 

 

ocres02

 

ocres03

Vérification de la perspective des principaux bâtiments.

 

ocres02pf

 

 

Des couleurs à retrouver !

Celles de Roussillon :

 

Ocres de Roussillon

Celles de Rustrel :

 

Rustrel : le Colorado

 En attendant les ocres, voici le ciel :

 

 

ocres04

 Premier revêtement de façade.

Rouge céruléum; Carmin. Rouge primaire.

Ocre jaune. Terre se Sienne naturelle.

Jaune de Cadmium. Orange.

Violet.

Selon les teintes recherchées.

 

Certaines  façades s'avèrent trop jaunes. Ajustement nécessaire quand cette couche sera sèche.

Problème de perspective pour le plan incliné au bas de l'escalier : à reprendre.

(photo pâlote par manque de soleil)

 

ocres05

Reprise du plan incliné.

Mur en pierre.

Reprise afin de suggérer le relief. (Terre de Sienne brûlée, violet)

Ajout de taches pour la mousse.

Arbre de gauche

Bleu turquoise. Bleu céruléum. Violet. Terre d'ombre brûlée.

Le passage du bleu turquoise en glacis permet de retrouver des verts.

Un dernier passage avec une petite brosse dure permet de suggérer les feuilles.

Arbre rouge.

Rouge carmin. Rouge primaire. Violet.

Peinture suffisamment diluée pour ne pas occulter complètement le fond.

Le branchage est obtenu en passant un colour shaper, laissant ainsi apparaître le fond.

(Photo très proche de la réalité)

 

ocres06

 Poursuite de la végétation.

 

ocres07

Je reprendrai quand ce sera sec...

Il faut savoir patienter ! Enfin, voilà, dernier (?) glacis.

Les maisons correspondent à peu près à ce que je souhaitais obtenir.

J'ai repris la végétation du premier plan "au feeling".

Par contre, problème pour l'arrière-plan.

J'ai passé du bleu dilué sur l'ensemble. Pour la montagne, c'est acceptable mais il a fallu que je reprenne "la campagne" et le résultat ne me plait pas trop.

Wait and see..

 

ocres09

 

 

 

 Ultimes reprises !

Assombrissement de l'escalier le long du mur.

Fractionnement de "le boule" rouge du premier plan.

Accentuation des ombres dans les arbres et rehauts au jaune de bismuth sur les cimes.

Un peu plus de lumière dsns les champs (jaune de bismuth) et dans la montagne (taches bleues plus claires).

 

Résultat final :

ocres prov

 

 

Posté par jcc35 à 22:11 - - Commentaires [3]
Tags : , ,

LA BARQUE ROUGE

 

LA BARQUE ROUGE

 

Huile sur carton entoilé 61 x 46 cm

Enduit de Gesso.

 

Le paysage provient de 2 photos  prises dans le Drôme

 

source01                 source02

 

  Le plus délicat a été de dessiner les reflets des arbres....

Première couche très diluée à base de Terre Verte et d'ocre jaune en se basant essentiellement sur les valeurs. Les valeurs les plus hautes sont laissées en blanc.

 

etang01

 

Première couche de même nature pour les reflets.

etang02

 Suite et première peinture des pêcheurs.

etang03

 Seconde couche plus riche en huile.

Je peins d'abord tous les troncs.

Terre de Sienne naturelle, Terre de Sienne brûlée, Noir.

Blanc pour les troncs des bouleaux.

 

Et je commence la "verdure".

Palette :

Terre Verte

Vert anglais n°1

Vert moyen

Vert clair

Jaune citron

Ocre jaune

Terre d'Ombre

Violet

Bleu céruléum

Rehauts de blanc.

 

etang04

 

La suite avec une branche au feuillage rougeoyant.

Terre de Sienne, Ocre jaune, rouge de cadmium, magenta.

etang05

etang06

 

etang07

 Travail des reflets.

Pas faile ! Procéder par petites touches, sans insiter car la peinture précédente peut s'enlever. Il faut recouvrir les reflets des troncs d'arbres mais les lancer apparaitre.

Enfin, évoquer les onduulations par des traits fins.

Quand ce sera bien sec, reprendre le tout....

 

 

etang08

Après avoir refait le tour je me suis penché sur les détails, effectué quelques corrections, ajuster quelques couleurs et voici le résultat final

 

barquerouge

Causse (essai)

 

 LE PROJET

Le projet initié par Jean-Marie  est de reproduire librement une œuvre de Sylvie COSNIER.

 Tiré de la revue "Plaisir de Peindre" n° 47. Il s'agit d'un pas à pas au pastel sur fond de gouache, "Paysage du Causse"

  Esquissé sur place dans ses grandes lignes (photo), l'artiste a terminé la peinture dans son atelier.

 

                    photo                       peinturemodèle

   Voir le pas à pas

 

Une artiste pastelliste , Margaret Evans  utilise une autre technique : elle mouille le pastel pour préparer le fond.

Voici comment elle réalise ainsi un bouquet de fleurs :


            

 

Je me propose donc de "recopier" librement, au pastel, l'oeuvre de Sylvie Cosnier en m'inspirant de la technique de Margaret Evans.

Ne connaissant pas cette technique et ne comprenant pas ses probables explications sur les videos, il va falloir expérimenter...

 

 

 

 

PRÉPARATION

Choix du support.

Je dispose de 3 supports :

Papier pastel 160  g  40 x 30 cm
Pastel card    360 g    24 x 32 cm
Papier aquarelle 300g  65 x 50 cm
Format préconisé : 40 x 30

160g me parait insuffisant pour mouiller le papier. Pastel Card serait bien mais le format est insuffisant. Il me reste le papier aquarelle qui ne risque pas de gondoler. 

  La technique de Margaret Evans

  Je préfère la découvrir en essayant !

J'ai utilisé une brosse (ciel) puis un pinceau à poils doux.

Ce dernier est nettement préférable pour ne pas abimer le support.

Par contre, si on veut un détail (fenêtre), il faut envisager une autre solution (éviter que le volet ne déborde sur le mur blanc car des traces risquent de subsister.

J'ai essayé la solution suivante :

Gratter le pastel pour recueillir un peu de pigment.

Mouiller cette poudre et utiliser comme de la peinture avec un pinceau fin.

Le résultat correspond à l'attente.

 

Dans tous les cas, il faut peu de pigment et avoir un pinceau toujours bien humide. 

Il faut également être prêt à enlever un surcroit éventuel (buvard).

Voici l'essai :

 

essai01

Je ne suivrai pas le pas à pas proposé.
Je pense accentuer quelque peu les couleurs et sans doute être plus précis (chassez le naturel...) en ce qui concerne la végétation.

L'ESQUISSE

  Le tracé est dessiné avec des pastels durs de la couleur proche du motif.

 

 

causse01

 

FOND AU PASTEL MOUILLE

 

 Après plusieurs essais, j'ai trouvé que le plus satisfaisant et le plus rapide était de passer son pinceau mouillé sur le pastel. Le pigment recueilli s'étale alors relativement bien.

Mais il faut utiliser un pastel tendre.

Le bleu foncé utilisé à droite est obtenu à partir d'un crayon pastel : il s'est très mal étalé. (je n'avais pas de pastel tendre du bleu voulu).

J'ai laissé le fond blanc pour les nuages.

J'ai préféré un ciel très clair : on peut toujours foncer alors que le contraire est plus délicat.

Prudemment, je me suis arrêté pour voir le résultat une fois le support bien sec.

Voilà ce que ça donne :

causse02

 Je continue avec l'intention de donner de la profondeur en suggérant les arbustes les uns derrière les autres. Cela nécessite des modifications de couleurs et de formes par rapport au modèle.
Le résultat de me plait pas, j'espère pouvoir améliorer avec les pastels employés normalement. Le bleu n'est pas une réussite !

 

 

 

causse03

 

Et voilà le fond terminé après quelques retouches sur le travail précédent.

 

 

causse04

 

 POSE DU PASTEL SEC

Aucun problème de saturation pour passer sur la fond. Il n'apparait que lorsqu'on insiste avec le pastel sec.
Le fait de mouiller les pigments les fixe et permet de supprimer les points blancs du creux du papier.
Il me reste le premier plan et les arbustes à droite que je ne sais pas comment faire !

 

 

causse05

 Voilà le résultat final :

 

 

causse07

 

 

 

 

Posté par jcc35 à 10:54 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,