fillette

 

FILLETTE

ESQUISSE

L'esquisse est tracée au crayon de couleur, lequel ne laisse pas de traces comme la mine de plomb ou le fusain.

J'ai délimité les zones claires.

Afin de rendre plus visible le tracé sur la photo, j'ai retouché intensité/contraste.

j02b

ÉBAUCHE

J'ai utilisé une gamme basée sur la Terre de Sienne brûlée.

Dilution de la peinture : 2/3 essence de térébenthine , 1/3 huile d’œillette

Éclaircir : Terre de Sienne naturelle

Foncer : Brun Van Dyck

Yeux : brun Van Dyck

Lèvres : Rouge écarlate

 

Pinceaux poils doux n° 1 6 et 7

Lissage : N° 11

 Temps : 4 heures.

j03

 

 

 

La robe : ébauche

Mise en place des zones d'ombre et du drapé.

Comme précédemment, peinture très diluée laissant transparaitre le fond blanc.

La couche, très légère est lissée et/ou estompée à l'aide d'un coton tige.

Peintures utilisées :

Terre de Sienne brûlée

Gris de Payne ajouté pour les zones plus sombres.

Ajout de carmin pour les chaussons.

1 heure 30

j04

 

Format 40 x 30 cm  (Merci à Olivier de m'avoir fait part de cet oubli)

Toile enduite au préalable  de 2 couches minces de Gesso et poncée.

 

Le fond

Inutile d'énumérer les différentes couleurs !

Dilution : moitié huile, moitié térébenthine.

Application : jus très dilué, comme pour l'ébauche de la fillette.

Je modifierai probablement la partie blanchâtre à droite afin que la robe puisse mieux ressortir.

 

2 h

j05

 

 

 La carnation

Exécution définitive pour donner les couleurs voulues.

Couleur de base : rouge de cadmium clair

    ajouts si nécessaire

           pour éclaircir : jaune de Naples

           pour foncer : Terre de Sienne brûlée.

Dilution : plus riche en huile que la couche précédente (moitié térébenthine, moitié huile).

Peinture asssez liquide pour laisser apparaître les différences de luminosité provenant de la grisaille (couche précédente) et surtout pour que le blanc de la toile donne l'éclat voulu.

Le blanc n'est utilisé que pour les rehauts.

 

Le rouge des lèvres est atténué par de la Terre de Sienne et du rouge vermillon.

 

 

j06

 Comparaison :

 

j06b

 

 

 

 Les cheveux

Les couleurs définitives sont pratiqement identiques à celles de l'ébauche.

Par contre, les mèches doivent être peintes sur le front puisqu'elles ne pouvaient apparaitre dans l'ébauche.

Utilisation de jaune citron pour les reflets lumineux.

Quelques rehauts de blancs pur.

Accentuation des parties plus sombres.(Terre de Sienne brûlée + ocre jaune)

Travail aux pinceaux n°1 et 2

Peinture très diluée (moitié térébenthine, moitié huile).

 

La robe

Utilisation de blanc de titane.

Même dilution que précédemment.

Pinceau n°8

Les parties ombrées de l'ébauche se sont révélées trop claires.

j'ai donc dû les reprendre dans le frais.

Mélange très dilué de Gris de Payne et Terre de Sienne.

Pinceau n°2

 

j07

 

 

 

 Le fond : reprise du sol

L'utilisation du bleu et de la Terre d'Ombre brûlée ont donné un aspect peu esthétique !

J'ai donc tout effacé (White Spirit, coton à démaquiller, coton tige) pour retrouver le blanc de la toile.

J'ai ensuite repris avec la Terre de Sienne et le jaune.

Les  chaussons

Rouge carmin, Terre de Sienne.

Terre d'Ombre pour les parties les plus sombres.

Dilution 50/50 puisque qu'une étape supplémentaire n'est pas envisagée.

 

 

j08

Finitions

Broderies bleues : tracées à l'encre de Chine.

En utilisant un jus plus riche en huile (2/3  1/3) et les couleurs utilisées précédemment

Reprise

         des ombres de la robe

         de la joue gauche

         des parties des bras et des jambes mal estompées.

 

La toile terminée :

 

j09

 Le chemin parcouru !...

Posté par jcc35 à 21:25 - - Commentaires [1]
Tags : , , , , , ,