comm portraits

J'exécute les portraits d'après photo.

Vous souhaiteriez avoir le portrait d'un de vos proches

ou de vous-même ?

Contactez-moi !

Posté par jcc35 à 21:36 - Commentaires [0]

Yann Cariou

Un portrait aux crayons graphite

(Style figuratif)




Voici Yann Cariou, commandant de l'Hermione, la réplique de la frégate de La Fayette.

C01        C02

 

La photo modèle, en noir et blanc est affichée sur mon écran d'ordinateur.

   Si elle était imprimée, elle le serait au format A4.
  Je connais donc les dimensions exactes avec un affichage (avec Gimp) en prenant le mm comme unité.

Ma feuille de dessin au format A4 est fixée sur un carton afin de dessiner en position oblique, le dessin à plat provoquant des erreurs en raison de la perspective.

J'utilise un crayon HB n°2  en le tenant par son extrémité de manière à ne pas appuyer.

 

Je n'utilise pas la méthode du quadrillage pour réaliser l'esquisse. Après m'être tenu à dessiner un (petit) portrait par jour mes possibilités d'observation se sont nettement améliorées et je peux me passer de l'aide précise de l'ordinateur par superposition modèle/dessin.

Tracé simplifié : l'esquisse

Silhouette.
   J'observe longuement les distances par rapport aux bords de la feuille, les inclinaisons des lignes.

         Puis je trace petit à petit en partant du sommet de crane. Il faut sans arrêt faire un va-et -vient entre la modèle (essayer de mémoriser-de voir- la partie observée) et son dessin (pour la restituer).

Lorsque j'ai terminé, je vérifie quelques points importants --> les 6 points marqués. J'en ai rectifié 2 (le 4 -5 mm trop haut- et le 6 -4 mm trop à gauche-).
Il est nécessaire d'être sûr de ce premier croquis car il va me permettre un repérage pour les tracés suivants.


C03            C04

 

           
Passons maintenant aux éléments du visage.

Leur repérage est facilité par le tracé de la silhouette.

J'ai dessiné une image explicative de la progression du dessin et des repères essentiels.
Je commence donc par le coin de la bouche (A). les 2 flèches indiquent mes repères visuels.

Je termine par le nez sans avoir de véritables repères. G est presque sur une ligne AD et un peu à de F..
GH est parallèle à AB. Il faut apprécier les écarts, les espaces...

 

C05      C06     

         


  J'ai forcé le contraste de l'image afin que les tracés soient bien visibles. En réalité, ils ont beaucoup moins foncés et nets.

Les tracés étant terminés, il s'agit maintenant de "modeler" le visage, de lui donner du relief.

Je prends soin de placer une feuille sur le dessin, feuille qui sera mon sous-main pour éviter de salir...

J'opérerai de haut en bas mais je commence par les yeux et les sourcils afin de bien délimiter le front.J zoome au maximum mon modèle sur l'écran afin de pouvoir observer avec le maximum de précision.
J'utilise un porte-mine avec une mine de 0,5 mm. Bien que ce soit une HB, le rendu est voisin du 8B.

Je précise l'arête du nez au niveau des yeux.

Yannn Cariou (2)7

C07

 



Le front

J'utilise toujours un crayon HB.

Petits traits successifs, toujours sans appuyer, correspondant aux cheveux.

Je dessine ensuite rides et ombres précisant un relief.

Enfin je passe sur tout le front, toujours horizontalement et sans laisser de trait -crayon très incliné passé à plusieurs reprises.
 

C08      C09     C10

                 

        Le reste du visage.

  De la même manière marquage des zones foncées et des plis ou rides puis réalisation du modelé sans appuyer.


C11



Maintenant, reprise du visage en utilisant un crayon 2B pour les plus clairs et un 7B  pour les plus foncés. Prendre soin des dégradé pour rendre compte des arrondis !

Ce qui nous donne :

C12



 

Il ne reste plus qu'à terminer en évoquant le navire qu'il commande.

C13



Posté par jcc35 à 17:36 - Commentaires [0]
Tags : , ,

Côte rocheuse

Côte rocheuse

 

 

De grosses vagues sur les rochers...

 

Paysage imaginé à partir de différentes photos....

Huile dur châssis avec toile de lin.  Format 46 x 27 cm

Triple enduit de Gesso afin d'atténuer le texture de la toile.

Je vais à nouveau utiliser la "technique de la grisaille"  qui me permet, entre autre, de créer contrastes et reliefs.

Je vais donc utiliser du gris de Payne et parfois du blanc en mélange pour créer le paysage.

Dilution avec un mélange d'essence de térébenthine et d'huile d’œillette. (2/3 , 1/3)

 

Voici ma palette et les outils. 

 

CR01

 

Le ciel.

Un ciel de temps à grains, venteux...

CR02

 

La mer : arrière-plan.

 

Les blancs de l'écume et des crêtes des vagues ne sont pas peints, c'est le fond blanc de la toile qui apparaît.

 Les traces blanches sont réalisées en enlevant la peinture avec le shaper pointu.

 Les rochers sont peints aussi en gris de Payne, mais pur et peu dilué.

CR03

 

 Premier plan.

 

Ce premier plan étant surtout constitué d'écume l'essentiel reste donc blanc, sans peinture.

 Seules quelques trainées près des rochers.

 J'ai aussi fait quelques retouches à l'arrière plan pour mieux rendre compte du relief.

CR04

 

Je passerai à la couleur quand ce sera assez sec.

C'est bon ! Allons-y !

Je commence par le ciel.

 

Il ne s'agit pas vraiment de peindre mais de coloriser discrètement la grisaille afin de lui donner des reflets colorés, bleu-violacé pour les sombres et jaune-orangés ou bleu pâle pour les clairs.
J'utilise donc une peinture diluée  peu chargée en pigment. Pinceau à poils doux passé doucement.

 

Mélange pour la dilution : même quantité d'huile que d'essence.

Le résultat :

CR05

 

 Même procédé en ce qui concerne la mer.

Bleu phtalo, bleu marine, violet, vert anglais
Rehauts de blanc pour les crêtes des vagues.

Les rochers sont peints de la même manière.

Brun Van Dick,Terre d'ombre brûlée, rouge et violet.

CR06

 

Reste à peindre l'écume.

CR07

 

Dernières retouches particulièrement pour le ciel à l'horizon, les rochers et la mer au premier plan.

CR08

 

Posté par jcc35 à 18:17 - Commentaires [0]
Tags : , , ,